Tout savoir sur les terrains piscinables : le guide complet

Vous envisagez d’acquérir un terrain pour y construire une piscine ? Il est essentiel de bien choisir votre parcelle afin de vous assurer que celle-ci répond aux critères nécessaires pour accueillir une piscine. Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur les terrains piscinables.

Comprendre la notion de terrain piscinable

Un terrain piscinable est une parcelle de terrain qui présente des caractéristiques adaptées à  la construction d’une piscine. Ces caractéristiques incluent notamment la nature du sol, la pente du terrain, l’exposition au soleil, ainsi que les contraintes réglementaires et environnementales.

La nature du sol

Avant de choisir un terrain piscinable, il est primordial d’étudier la nature du sol sur lequel la piscine sera construite. En effet, certaines typologies de sols sont plus propices à  l’implantation d’une piscine, comme les sols argileux ou calcaires, tandis que d’autres peuvent poser des problèmes de stabilité et d’étanchéité, comme les sols sableux ou limoneux. Une étude de sol réalisée par un professionnel vous aidera à  déterminer si le terrain est compatible avec la construction d’une piscine.

La pente du terrain

La pente du terrain est également un critère important à  prendre en compte lors de la sélection d’un terrain piscinable. Une pente trop prononcée peut engendrer des coûts supplémentaires liés au terrassement et à  la construction de murs de soutènement. De plus, un terrain en pente peut nuire à  l’esthétisme de votre piscine et rendre son accès moins aisé.

L’exposition au soleil

Un bon terrain piscinable doit être suffisamment exposé au soleil pour permettre une utilisation optimale de la piscine tout au long de la journée. L’idéal est d’orienter le bassin de manière à  ce qu’il reçoive un maximum de soleil entre 10 h et 16 h, période où les rayons sont les plus forts et où la baignade est la plus agréable.

Les contraintes réglementaires et environnementales

Outre les critères physiques du terrain, il est également important de prendre en compte les contraintes réglementaires et environnementales qui peuvent impacter la faisabilité de votre projet de construction de piscine.

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Avant d’acheter un terrain piscinable, il convient de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune dans laquelle se situe le terrain. Le PLU définit les règles d’urbanisme applicables sur le territoire de la commune et peut imposer des restrictions quant à  la construction de piscines, telles que des distances minimales par rapport aux limites séparatives ou des obligations concernant l’aménagement paysager.

Les zones protégées

Il est également important de vérifier si le terrain se situe dans une zone protégée, comme une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) ou une zone Natura 2000. Dans ces zones, des restrictions spécifiques peuvent s’appliquer à  la construction de piscines, voire interdire totalement ce type de projet.

Les servitudes d’utilité publique

Enfin, il est essentiel de vérifier la présence éventuelle de servitudes d’utilité publique sur le terrain, telles que des passages de canalisations ou de réseaux électriques, qui pourraient contraindre l’emplacement de votre piscine ou entraîner des coûts supplémentaires liés au déplacement ou à  la protection de ces équipements.

La taille et la forme du terrain piscinable

En fonction de vos envies et de vos besoins, vous devrez également choisir un terrain dont la taille et la forme sont adaptées à  la construction de votre piscine.

Le choix de la surface

La surface du terrain est un critère essentiel à  prendre en compte lors de la sélection d’un terrain piscinable. En effet, il faut prévoir suffisamment d’espace pour accueillir la piscine elle-même, mais aussi les plages, les margelles, les éléments de sécurité (barrière, abri, alarme…) et les éventuelles installations annexes (pool house, local technique, cuisine d’été…).

La forme du terrain

La forme du terrain est également un élément important à  considérer lors de la recherche d’un terrain piscinable. Une forme régulière, comme un rectangle ou un carré, facilitera l’implantation et l’aménagement de votre piscine. En revanche, une forme irrégulière pourra nécessiter des travaux supplémentaires ou limiter vos choix en matière de design et de conception de votre bassin.

Tout savoir sur les terrains piscinables : le guide complet

Les activités agricoles et les terrains piscinables

Si vous envisagez d’acheter un terrain situé dans une zone rurale ou en périphérie d’une activité agricole, il est important de prendre en compte les éventuelles nuisances qui pourraient découler de ces activités sur votre projet de construction de piscine. Par exemple, les épandages agricoles peuvent générer des odeurs désagréables, tandis que l’utilisation de pesticides peut entraîner des risques de pollution de l’eau de votre piscine. Il convient donc de bien s’informer sur les activités agricoles pratiquées aux alentours et d’évaluer leur impact potentiel sur votre projet.

En somme, choisir un terrain piscinable nécessite de prendre en compte de nombreux critères, tant physiques que réglementaires et environnementaux. Une étude approfondie du terrain ainsi que des règles applicables à  celui-ci vous permettra de vous assurer que votre projet de construction de piscine pourra se réaliser dans les meilleures conditions possibles.