Comment isoler efficacement un mur humide enterré

L’isolation d’un mur humide enterré est une problématique courante pour les propriétaires de maisons avec des pièces souterraines telles que les caves. En effet, l’humidité peut causer de nombreux désagréments et détériorer la qualité de vie au sein du logement. Cet article vous présente les différentes méthodes pour isoler correctement vos murs humides enterrés, ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs.

Identifier la cause de l’humidité

Avant d’envisager une solution d’isolation pour votre mur humide enterré, il est essentiel de déterminer la cause exacte de cette humidité. Voici quelques facteurs pouvant engendrer de l’humidité :

  • Infiltrations d’eau par le sol ou les murs
  • Condensation due à  une mauvaise ventilation
  • Remontées capillaires

Il convient donc de faire intervenir un professionnel pour établir un diagnostic précis et choisir la méthode d’isolation la plus adaptée en fonction de la situation.

Méthodes d’isolation par l’extérieur

Le drainage périphérique

Le drainage périphérique consiste à  creuser une tranchée tout autour de votre maison pour y installer un drain qui évacuera l’eau présente dans le sol et empêchera son infiltration dans les murs. Cette technique est efficace, mais assez coûteuse et nécessite de gros travaux.

La membrane étanche

La pose d’une membrane étanche sur toute la surface extérieure du mur permet de créer une barrière imperméable qui protège votre maison des infiltrations d’eau. Cependant, cette méthode ne résout pas les problèmes liés à  la ventilation et peut entraîner un phénomène de condensation à  l’intérieur de vos pièces.

Méthodes d’isolation par l’intérieur

Le drainage intérieur

Le drainage intérieur consiste à  creuser une tranchée à  l’intérieur de votre cave pour y installer un drain qui récupère les eaux d’infiltration et les évacue vers l’extérieur. Cette solution présente l’avantage d’être moins coûteuse que le drainage périphérique, mais elle ne règle pas entièrement le problème de condensation dans vos pièces souterraines.

L’enduit hydrofuge

L’enduit hydrofuge est un revêtement imperméable que l’on applique directement sur la surface du mur humide enterré. Il empêche les remontées capillaires et limite les infiltrations d’eau. Toutefois, cette méthode n’est pas adaptée si votre mur présente des fissures ou des problèmes structuraux.

Le doublage isolant

Le doublage isolant consiste à  poser des panneaux d’isolation thermique et phonique, fixés sur une ossature métallique ou en bois, contre votre mur humide enterré. Cette technique offre une bonne isolation, mais elle réduit légèrement la surface habitable de vos pièces souterraines.

L’injection de résine hydrophobe

Une autre méthode pour isoler un mur humide enterré est l’injection de résine hydrophobe dans les matériaux poreux du mur. Ce procédé crée une barrière étanche à  l’intérieur du mur qui bloque l’eau et empêche les remontées capillaires. Cependant, cette solution peut être onéreuse et ne convient pas à  tous les types de murs.

Comment isoler efficacement un mur humide enterré

Choisir la meilleure méthode d’isolation pour votre mur humide enterré

Pour choisir la solution d’isolation la plus adaptée à  votre situation, il est important de prendre en compte plusieurs critères :

  • La cause de l’humidité
  • Le type de mur (béton, pierre, brique…)
  • Votre budget
  • L’impact sur la surface habitable de vos pièces souterraines
  • Les contraintes techniques liées aux travaux d’isolation

N’hésitez pas à  faire appel à  un professionnel pour vous conseiller et réaliser un diagnostic précis de votre mur humide enterré. Une fois la cause de l’humidité identifiée, vous pourrez mettre en place la solution d’isolation la plus appropriée et ainsi améliorer votre confort de vie.