♥♥♥♥ give the girl a kiss ♥♥♥♥

ma jolie Leeloo a renouvellé l’expérience de la « collab »

cette fille est formidable (je sais je l’ai déjà dit mais c’est vrai)

elle aime ce que je fais et après m’avoir suivie en cachette depuis le début ben maintenant elle fait partie de mes amies et de ces personnes que je fatigue quand je répète que j’ai peur de ne jamais y arriver et que je manque de confiance en moi

du coup elle a décidé de m’épauler et pour la deuxième fois son chéri et elle ont magnifié une de mes créations

merci à vous deux ♥ (encore!)

robe Diane – Violette Tannenbaum

♥♥♥♥ collet monté ♥♥♥♥

je voue une passion aux cols de toute nature depuis pas mal de temps, on peut même dire qu’ils me fascinent

je trouve qu’ils finalisent très bien une tenue, qu’ils lui apportent une touche de fantaisie ou au contraire un petit côté guindé qu’on a vite fait de détourner

vu la déferlante de cols claudine qui a débarqué cet hiver, j’imagine que je ne suis pas la seule à kiffer entourer mon cou de cette petite chose sublime

j’ai choisi de ne pas en proposer dans une quelconque collection parce que les cols voyez-vous, c’est vraiment très simple à faire, il vous suffit d’avoir sous la main un bout de tissu, un col que vous aimez pour vous servir de gabarit et une heure devant vous, en plus si, comme moi, vous le faites en cuir, alors là mesdemoiselles, mesdames, messieurs, on s’arme de col(le) (ahah) néoprène et on divise le temps par deux

col en cuir – handmade by violette tannenbaum

blouse – h&m

♥♥♥♥ tribute ♥♥♥♥

j’ai rencontré Diane il y a environ 6 ans (purée rien que de le dire je prends un coup de vieux direct) et ce qui m’a de suite frappé chez elle, c’est son incroyable douceur, ce mot a d’ailleurs été inventé pour elle je pense

ce qui nous a immédiatement rapproché toutes les deux, c’est notre âme créatrice, et pendant ces six années, nous nous sommes soutenues et nous avons chacune poursuivi notre petit bonhomme de chemin à notre rythme

Daine c’est un peu mon double, je me reconnais énormément dans son univers , tellement que parfois le mien se fond dans le sien pour donner naissance à de beaux projets

cette robe en est un

depuis longtemps nous évoquions ensemble l’idée de réaliser une création commune et la voir, là sous mes yeux me prouve qu’elle et moi vivons une belle histoire d’amitié 

robe – violette tannenbaum & Pagan Poetry

teddy – comptoir des cotonnoiers

boots customisées – andré

sac Lancel – vintage

♥♥♥♥ la récréation ♥♥♥♥

aujourd’hui j’ai eu envie de me téléporter en Guadeloupe pour rejoindre ma mère que je n’ai pas vue depuis un mois et accessoirement profiter des 27° qu’il fait à Pointe-à-Pitre

au lieu de ça j’enquille les thés vert-menthe, je m’emmitoufle sous mon plaid, je loukoume sur mon canapé, je savoure mes derniers chocolats de noël en pensant aux 3 kilos que je me suis promis de perdre parce que le cuissot commence à se faire un peu épais

là pour tout vous dire je suis épuisée, j’ai fait des horaires de dingues toute la semaine, j’ai cousu une nouvelle pièce et la prochaine m’attend déjà, je suis allée acheter le tissu pour la robe de mariée d’Aurélie (adorable Aurélie) avec Aurélie d’ailleurs

c’est l’heure de la pause, un petit moment pour moi où j’ai rien d’autre à faire que… rien faire

parka – zara

chemise Marie – violette tannenbaum

short – h&m

chaussures – chloé

sac – chiné/thrifted

♥♥♥♥ la même rengaine ♥♥♥♥

j’ai passé la dernière semaine de décembre à couper, dessiner, coudre, bâtir, retoucher, gribouiller, râturer, marmonner et j’ai adoré parce que ça voulait dire que je l’avais retrouvé, l’envie de créer, de faire des blouses, des robes, des jupes, de donner vie aux idées qui trottent dans ma tête

parce que de temps à autre, elle s’en va la cquine, elle se cache quelque part où j’ai du mal à la trouver, parfois je pense même qu’elle est patie pour de bon

tout ça s’explique par un énorme manque de confiance en moi, déjà quand j’étais petite et que j’avais un exposé à faire, mes boyaux se tordaient rien qu’à l’idée de me présenter aux 21 paires d’yeux des élèves de ma classe, et ça m’a poursuivi toute ma vie

jusqu’à il y a quelques jours où j’ai eu le déclic grâce à quelqu’un à qui je n’ai pas réussi à dire qu’elle me manquait plus que tout et que j’ai perdu par peur d’exprimer ce que je ressentais. le point positif de cette histoire c’est que j’y ai gagné la force de me dire aujourd’hui que oui je peux arriver à réaliser mes rêves

 robe Diane – violette tannenbaum

sac – chiné/thrifted

compensées – surface to air

ps1 : je vous jure j’ai des nouvelles pièces à vous montrer mais Diane ah je m’en lasse pas (spéciale dédicace à la vraie d’ailleurs)

ps2 : un aperçu mais très discret de la nouvelle collection (si on peut appeler ça comme ça) se cache dans cette série, ouvrez les yeux héhéhé

♥♥♥♥ one ♥♥♥♥

01/01/12

la saga continue

♥♥♥♥ leeloo ♥♥♥♥

cette année j’ai demandé au père Noël de gâter mes enfants plutôt que moi et il m’a bien écouté

le côté sympa de l’histoire c’était de voir leur mine émerveillée quand ils ont ouvert leurs paquets même s’ils s’attendaient au trois quart des cadeaux, ils ont été super contents, ils ont sauté partout dans l’appartement et depuis il y en a un qui ne lâche plus son casque de dj et une autre qui cajole un chat en peluche que j’ai eu toutes les peines du monde à cacher car la bête étant équipée de capteurs, elle se mettait à miauler dès que l’on passait près d’elle

bref, même si M. Noêl n’avait rien dans sa hotte pour moi cette année (mis à part une petite bricole que je me suis offerte) il m’a quand même permis de faire ma dernière jolie rencontre de l’année 2011 en la personne de la douce Leeloo qui sous l’objectif de son chéri a fait de Bérénice l’actrice principale d’une merveilleuse séance photo

robe Bérénice sublimée par Leeloo – violette tannenbaum

♥♥♥♥ bi-goût ♥♥♥♥

moi j’aime tout ce qui me rappelle mon enfance : les livres de la bibliothèque rose, les dessins animés débiles, les gâteaux du dimanche de ma mère et bien sûr les bonbons

les bonbons et les chewing-gum

les malabars pour être précise, j’étais trop fan de M. Malabar, c’était mon héros et le défi de ma jeune vie c’était de faire la bulle la plus grosse du monde en en machant six en même temps (j’y suis jamais arrivée mais je me souviens très bien de la sensation de chewing-gum sur le visage et dans les cheveux une fois que la bulle râtée éclate!)

bref, je sais pas si vous avez remarqué mais M. Malabar est décédé, il a été remplacé par un chat, c’est pas que j’aime pas les chats au contraire mais franchement c’est pas normal, si je me souviens bien M. Malabar était invincible et il rendait assez bien sur l’emballage

je lui dédie donc ce sweat customisé « bi-goût » car il est bicolore comme le fameux chewing-gum fraise-citron, trop facile à faire, il suffit de mixer deux sweats de différentes couleurs et d’en intervertir les manches

bien sûr je ne suis pas allée jusqu’à le réaliser en jaune et rose

 sweat diy – handmade by violette tannenbaum

col – chiné/thrifted

jean – h&m

baskets – isabel marant

pochette – zara

♥♥♥♥ meryl ♥♥♥♥

le mois de décembre n’est pas celui que je préfère, les jours sont supers courts, il fait pas beau et plus on se rapproche de Noël, plus j’angoisse, parce que je sais que l’année est bientôt finie, qu’il va falloir en entamer une autre, que mes enfants vont encore grandir, que je n’aurais, une fois de plus, réussi ce que je voulais accomplir

la sensation que le temps passe trop vite et qu’il joue contre moi

pourtant cette fin d’année à un parfum différent, le bilan de 2011 est plus que positif et surtout parce que j’ai fait de merveilleuses rencontres et partagé de magnifiques moments avec Caroline, Karine, Valérie, Claire, Lydia et Meryl qui m’ont demandé de réaliser la robe de leur rêve pour leur mariage. Certaines étaient déjà ou sont devenues des amies et j’ai adoré participer d’une certaine façon à l’un des plus beaux jours de leur vie

le poids des mots le choc des photos (est-ce la bonne formule?), je vous laisse avec les images de la dernière séance d’essayage de la robe de Meryl, ma dernière mariée de l’année 2011

 

  

 

♥♥♥♥ glitter ♥♥♥♥

 les boots de la collection automne-hiver 2012 de chez Miu-Miu m’ont enchantée mais il est impensable pour moi de les acheter, les boots Giuseppe Zanotti m’ont fait baver mais leur prix m’a vite stoppée, celles de TopShop me sont passées sous le nez et malgré toutes mes recherches, j’ai fait mon deuil, je ne les aurais jamais aux pieds

mais je n’allais pas m’avouer vaincue si facilement, dans la vie il faut se battre. En tombant lors de mes vorées noctures sur le net, sur une photo, qui, je m’en suis rendue compte plus tard, avait fait le tour de nombreux blogs, j’ai fait un tour au BHV (colle vinylique, paillettes et pinceau), chez André (avec ma copine Maï Linh sans qui je n’aurais jamais trouvé la paire idéale), chez moi (scotch de bricolage et laque) et je me suis concoctée ma paire de MiuZanoShop

le résultat me plaît assez, je suis parée pour briller de mille feux sur le pavé de Paname

l’inconvénient avec les paillettes, c’est que plus y en a plus on en veut et c’est difficile de s’arrêter