Monthly Archives: octobre 2011

♥♥♥♥ red velvet ♥♥♥♥

doucement mais sûrement l’automne s’installe

ça tombe bien j’ai des manteaux pleins mes placards et même si tous les ans c’est la même chose, je dis que j’en rachèterai pas, je trouve toujours une petite place pour en caser un ou deux nouveaux

les feuilles des arbres tombent une à une, les chemins de parent de marron, de bordeaux et d’ocre, les températures baissent d’un cran et heureusement, en plus d’avoir des manteaux par millier, j’ai aussi une jolie collection de collants que j’alimente depuis plusieurs années et qui à chaque saison froide se fait un plaisir de parader sur les pavés

allez encore 15 jours et j’écris ma lettre au Père Noël

 

ps les filles je vous prépare le programme des atelier pour novembre et je vous mets ça en ligne la semaine prochaine, j’espère qu’il y aura des motivées !

 

robe Diane – violette tannenbaum

sac Lancel – vintage

collants – new look

chaussuress – chloé

♥♥♥♥ mademoiselle Violette ♥♥♥♥

au commencement être une demoiselle c’est être une jeune fille ou être une femme non mariée

 j’ai pas de bague au doigt, je suis jamais passée devant Monsieur le Maire, j’ai plus l’âge d’être une jeune fille mais on me prend souvent pour la grande soeur de mon fils ou ma fille

moi que les gens sachent cet état de chose quand je coche une case sur un formulaire administratif ne me gêne pas le moins du monde

au contraire je trouve ça chouette qu’on ne dise pas encore « Madame » en parlant de moi bien que j’imagine que ce jour fatidique va bien finir par arriver

je suis pas Coco Chanel mais je tiens à ce qu’on m’appelle Mademoiselle

robe Bérénice – violette tannenbaum

sac- chiné/thrifted

chaussures – sonia rykiel

♥♥♥♥ lydia ♥♥♥♥

celles qui me suivent (bon d’accord vous n’êtes pas nombreuses mais pour celles qui le font merci ♥) savent que je fais des robes, enfin ça fait longtemps que je fais des robes mais depuis quelques mois ce sont des robes de mariées que je réalise

ma dernière mariée se prénomme Lydia et aujourd’hui je vous en parle car elle a été un tel coup de coeur que je ne pouvais inaugurer ma nouvelle rubrique « wedding » qu’avec elle

Lydia est un vrai rayon de soleil, elle est charmante, elle a été une adorable future mariée

Lydia s’est mariée le 17 septembre dernier et elle m’avait confié la douce mission de lui confectionner une robe pour la cérémonie à la mairie et une autre pour la big party le soir

travailler avec elle (et avec sa super témoin) a été un réél bonheur et j’ai eu un vrai pincement au coeur à la fin de notre collaboration alors que pour elle, le meilleur commence

♥ photos prises lors de la dernière séance d’essayage de la robe du soir ♥

♥♥♥♥ camaïeu ♥♥♥♥

c’était mon anniversaire y’a pas longtemps, bon c’est toujours la même chose, chaque année, tout le monde me demande ce que ça fait de prendre un an de plus et  chaque année je réponds que ça ne me fait rien, vraiment, moi jusque maintenant je me vois vieillir sans m’inquiéter plus que ça surtout qu’en regardant ma mère je me dis que j’ai un bon capital génétique (merci Maman!)

et puis je suis tombé sur un post chez ma copine Elodie qui m’a donné à réfléchir (et qui m’a bien dégouter aussi mais ça c’est par rapport à ses chaussures que je ne trouve pas et que je veux)

comme elle je me demande parfois si toutes ces histoires de blog et compagnie sont encore de mon âge, si j’ai pas dépassé la limite autorisée, parce que bon, j’ai plus droit aux cartes jeunes, on m’appelle de moins en moins souvent mademoiselle et ma fille m’a demandé il y a trois mois si elle aussi pouvait avoir un blog (ah hem)

je me suis pas encore pris de réflexion désagréable dans la face mais n’y a-t-il pas un moment où on me fera gentiment (ou pas) remarquer qu’il serait temps de laisser la place aux jeunes modeuses qui ont la moitié de mon âge (même si de la place j’en prends pas beaucoup)

pour l’instant je m’amuse donc je continue mais je crois qu’à la retraite, faudra que je me fasse une raison

blouse Inès - violette tannenbaum

harnais – pagan poetry (old)

jean – zara

sac - charles jourdan vintage

chaussures – surface to air