Monthly Archives: mai 2011

♥♥♥♥ une vraie fille ♥♥♥♥

comme toutes les filles je suis un peu fleur bleue, de celles qui, lorsqu’elles sont petites, croient dur comme fer au fabuleux destin de Blanche-Neige, la Belle au Bois Dormant ou éventuellement Cendrillon (enfin sans se faire maltraiter par deux soeurs odieuses)

en grandissant j’ai bien sûr fait mon deuil (ce fût douloureux) du prince charmant débarquant sur son cheval blanc pour m’enlever à ma vie de misère

pourtant, j’avoue, j’ai vu Dirty Dancing au moins 200 fois sans me lasser de la fameuse scène finale (dans mes rêves, j’étais Bébé et Patrick Swayze me faisait tournoyer sur la piste d’un air énamouré), je pleure devant les comédies romantiques, je suis friande des histoires où les amoureux n’arrivent pas à se trouver mais à la fin ils se marient et ont beaucoup d’enfants

j’aime le rose, la douceur, les surprises de mon amoureux (mais pas la Saint-Valentin !) et j’aime aussi la dentelle qui pour moi est une matière ultra romantique

je pourrais en porter tous les jours, à toutes les sauces, de quasiment toutes les couleurs

mais pas question de ressembler à une meringue avec ma dentelle

j’ai dit romantique, pas nunuche ! 

 

 

 

 

 

 

 

 blouse Delphine – violette tannenbaum

jean – h&m

sac Cartier et derbies – chinés/thrifted

♥♥♥♥ les ateliers de Violette juin 2011 ♥♥♥♥

 

voici le programme des ateliers du mois de juin 2011

pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur la page « ateliers » et pour vous inscrire c’est toujours pareil

lesateliersdeviolette{at}gmail{dot}com

♥♥♥♥ mon amour mon coeur ♥♥♥♥

mon amoureux me connait quasiment par coeur, quasiment parce qu’il faut toujours entretenir une part de mystère sinon c’est cuit et quand il n’y a plus rien à découvrir, on s’ennuie

donc il sait presque tout de moi et aussi ce que j’aime et que je n’aime pas, il est au courant par exemple de ma phobie des araignées, que ces bestioles qui se déplacent à la vitesse de la lumière me rendent folle (je l’ai d’ailleurs une fois appelé à l’aide alors qu’une intruse grosse comme mon poing – et j’exagère à peine- s’était introduite dans ma maison et qu’il se trouvait à…350 km de là à essayer de me faire comprendre que non, il ne pouvait rien faire) et il n’ignore pas que je pourrais vendre mon âme pour une part de tarte au citron meringuée

en revanche, en matière de cadeaux ah bah là, il est nul, il tape toujours à côté c’est à n’y rien comprendre, j’ai même cru à un moment qu’il faisait exprès

alors quand il m’a appelé un jour, lors d’un de ses déplacements professionnels,  alors qu’il était dans une friperie en Vendée pour me dire qu’il m’avait trouvé un truc qui allait sûrement me faire plaisir, j’ai imaginé le pire genre un pull informe ou un sac d’une matière douteuse

j’ai ouvert mon paquet avec fébrilité en me préparant d’avance à prendre sur moi et lui dire que j’étais ravie et d’esquisser un sourire forcé tout en imaginant comment je pourrais éviter de porter la vilaine chose

la vilaine chose que j’ai sortie du paquet était un col en dentelle ancienne entièrement fait à la main que j’ai admiré pendant des mois avant de me décider à réaliser une robe qu’il pourrait orner de peur de le gâcher

ça y’est, c’est fait

je crois qu’en fin de compte mon amoureux me connait parfaitement

 

 

 

 

 

 

 

 robe Hélène – violette tannenbaum

chaussures – chloé

sac – chiné/thrifted

♥♥♥♥ never hide ♥♥♥♥

dans l’appartement de ma grand-mère, mon cousin, mon frère et moi organisions d’interminables parties de cache-cache

c’était en quelque sorte le rituel du week-end que nous attendions avec impatience toute la semaine durant en imaginant des stratégies et en spéculant sur la meilleure cachette de la maison, inventant de nouvelles règles abracadabrantes afin de s’assurer la victoire finale

ma cachette préférée à moi se trouvait dans le couloir, dans un placard immense, rempli de manteaux et divers vêtements, au début je pouvais y rester des heures sans que l’on m’y trouve mais bien évidemment, mon cousin et mon frère bien qu’ils soient bien plus jeunes que moi (donc je les pensais moins fûtés et incapables de me trouver) ont vite compris qu’après avoir compté jusqu’à cent, c’était là qu’ils étaient sûrs de me débusquer

alors la mort dans l’âme je devais accepter la défaite et quitter mon coin secret plus si secret que ça

j’avoue, je n’aimais pas perdre mais je savais qu’à l’issue de la partie nous attendait tous les trois, les délicieuses crêpes de mémé qui méritaient un million de fois que les parties soient écourtées

 

 

 

 

 

 

 

 

 blouse Clothilde – violette tannenbaum

jean – h&m

solaires – rayBan offertes par misterspex

chaussures – surface to air

pochette – chinée/thrifted

♥♥♥♥ la chasse aux trésors ♥♥♥♥

quand je traïne mes guêtres dans un magasin de tissu c’est l’horreur, je peux y rester des heures, c’est quasiment maladif

en général, je sais toujours ce que je vais chercher, je prépare ma petite liste à la maison, que je note scrupuleusement dans mon carnet à idées à côté des simili croquis de mode de nouvelles pièces à créer, j’enfile mes bottes de sept lieues et je pars en mission (parce que vraiment c’est à ça que ça ressemble, les gens pensent que je suis folle de me taper 1 heure de train pour aller acheter du tissu) et arrivée là, je suis comme une gamine dans une boutique de jouets

le moindre imprimé m’attire l’oeil, la vendeuse du rayon dentelle connaît mon prénom, celle des tissus fleuris me fait la bise, c’est dire si on a l’habitude de me voir là-bas

donc pour en revenir au sujet d’aujourd’hui, la dernière fois que je suis allée chercher juste deux mètres de voile de coton pour me faire une robe, je suis rentrée chez moi avec ledit voile mais aussi avec un bout d’un autre tissu devant lequel je suis tombée en amour

et ce que j’en ai fait me plaît assez

 

 

 

 

 

 

 

 

 sweat Bernard – violette tannenbaum

jean – h&m

chaussures – chloé

sac – chiné/thrifted

♥♥♥♥ ma vie de rêve ♥♥♥♥

ma vie de rêve c’est pas de rouler en testarossa (en référence à un morceau du 3ème Oeil que j’écoutais dans ma jeunesse) même si mon chéri serait fan

ma vie de rêve serait plutôt de vivre dans une maison remplie de jolis meubles chinés dans des brocantes, de préparer des gâteaux à mes loulous pour qu’ils aient un bon goûter tout chaud quand ils rentrent de l’école, partager des chouettes moments entre fille avec ma poulette qui a 9 ans et espérer que ça sera toujours le cas (mais je ne rêve pas hein je sais bien que l’adolescence va passer par là), de manger des bonbons chimiques parce que bon les bonbons c’est trop bon, de coudre des jolies choses dans un petit atelier où je pourrais recevoir des clientes qui s’extasieraient devant mes dernières créations, de réaliser des robes de mariées et de voir la joie, l’amotion, les yeux qui brillent des futures épouses et d’être fière de pourvoir être un des rouages du jour J, d’aller me détendre au parc parfois, les pieds au bord de l’eau avec des tas de vieux magazines où puiser l’inspiration, passer des moments avec ma famille autour d’un bon repas qui durerait des heures, aller acheter du tissu tous les jours dans mes boutiques préférées, écouter des éclats de rire et puis bon avoir un crédit illimité chez Chloé ça serait pas mal aussi (un brin de futilité ça fait pas de mal quelquefois)

évidemment j’ai pas tout ça

mais j’ai déjà coché plusieurs cases de la liste

ma vie de rêve n’est pas si loin de celle que je vis maintenant

finalement

 

 

 

robe Mireille – violette tannenbaum

blouson, sac, ceinture – chinés/thrifted

chaussures -asos